A+ A- A

logo cg63 blanc

 

Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme

Recherche : Genre documentaire cinema

pilules bleues amarAdapté de l'excellent one shot du même nom publié aux Editions Atrabile en 2013, et inspiré par la vie de son auteur Frederik Peeters, Pilules Bleues est le récit touchant d'un quatuor : celui formé par Laura, son fils Oscar, le talentueux dessinateur de bandes-dessinées Jean-Baptiste, alias J.B, et une maladie qui s'invite dans leur existence : le H.I.V, dont sont atteints Laura et Oscar.

A partir d'un sujet d'une certaine gravité, objet encore de nombreux tabous et préjugés, le réalisateur parvient, tandis que nous suivons le parcours atypique de ce trio funambulesque, ses joies comme ses peines, à introduire des notes de fraîcheur et d'humour, qui permettent au spectateur de prendre quelques bouffées d'air avant de replonger en compagnie des personnages dans le quotidien du sida et toutes ses difficultés.

L'histoire, racontée du point de vue du personnage masculin, prend vie à travers les planches de bande-dessinée que nous voyons se réaliser à l'écran, fil rouge du film, et qui donneront lieu au one shot publié en 2013. Une belle mise en abyme du processus de création, pour ce qui demeure avant tout une très belle histoire d'amour. Même si le film ne transmet pas autant d'émotions que la bande-dessinée, il mérite d'être vu, ne serait-ce que pour apprécier la justesse du ton employé pour évoquer la maladie.

Réserver Pilules Bleues de Frédérik Peeters

Voir en ligne Pilules Bleues de Jean-Philippe Amar

les betes du sud sauvage zeitlinDans le sud de la Louisiane, la vie d’une petite fille, Hushpuppy  est radicalement transformée quand son père est victime d’une étrange maladie, alors même que la hausse des températures entraine une montée des eaux et libère des créatures préhistoriques. Quvenzhané Wallis, une gamine d’à peine six ans aux yeux interrogateurs et à la moue colérique porte de bout en bout ce récit initiatique, convoquant le mystère de la préhistoire, la peur du futur, et l’acceptation de l’ordre des choses. Le film préféré de Barack Obama en 2012  est éblouissant et délicat, telle une pépite au fond du bayou.

Réserver Les bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin

 

de toutes nos forces tavernierLe personnage central du film De toutes nos forces de Nils Tavernier, Julien, est presque un adolescent comme les autres qui rêve de grandes aventures et de sensations fortes. Seul petit problème : Julien est handicapé moteur et vit en fauteuil roulant. Son rêve est de participer au terrible triathlon Iron Man de Nice. Malgré tous les obstacles, il va finir par convaincre les organisateurs de l'épreuve et surtout persuader son père de se préparer à la course en adaptant un engin pour lui pour chaque épreuve : canot pneumatique à tirer pour les 3,8 km de natation, siège sur le vélo pour les 180,2 km de cyclisme et un fauteuil roulant léger à pousser pour le marathon.

Pour tenter d'aller au bout de cet incroyable exploit, c'est toute une famille qui va se reconstruire.

Tiré d'une histoire vraie, le film ne tombe jamais dans le pathos, tout est d'une énergie formidable, d'une authenticité à toute épreuve. Les acteurs sont justes, attachants et vrais !

De toutes nos forces nous donne envie d'aimer, de nous battre, c'est un véritable plaidoyer contre l'indifférence et un hymne au dépassement de soi.

Une bouillante leçon de vie où l'on rit et l'on pleure et où le sourire de son jeune héros balaie bien des réticences.

Réserver De toutes nos forces de Nils Tavernier

deux jours une nuit dardenneEvoqué lors d'un billet précédent, Deux jours, une nuit, le dernier film des frères Dardenne, suit les traces de Sandra, jeune salariée d'une entreprise, qui se voit devoir choisir entre perdre son emploi ou persuader ses collègues de renoncer à leur prime. Un choix cornélien, pour un rôle banal, campé néanmoins par une actrice au sommet de son art, Marion Cotillard, qui fait passer le spectateur par tous les états.

Une fois de plus, les frères Dardenne n'ont de cesse d'exercer un regard à la fois lucide et sans aucune concession sur la nature humaine, par le biais d'une réalisation type caméra à l'épaule, qui propose au spectateur d'accompagner les tourments de cette femme.

Ainsi nous est-il donné d'observer les humiliations subies par Sandra au gré de ses rencontres et de ses tentatives de persuasion: compassion, haine, rancoeur, pitié, indifférence ou encore mépris se sucèdent tour à tour, autant de sentiments qui constituent la nature la plus obscure de l'être humain.

Le licenciement, point de départ du récit, ne semble être qu'un prétexte pris par les réalisateurs pour mettre en lumière la question du choix et ses implications, quelles que soient les circonstances. Question sartrienne s'il en est.


Deux jours, une nuit - EXTRAIT ''Ils ont pitié''

Voir en ligne Deux jours, une nuit

 

le roi du curling endresenDans Le roi du curling, d'Ole Endresen, vous n’apprendrez pas les règles de ce sport obscur. Et ce n'est pas grave. Ce film givré et grinçant retrace la vie d'un entraineur de curling perfectionniste, obligé de sortir de ces névroses pour aider un ami.

L'humour totalement décalé et les personnages caricaturaux n'ont pu qu'attirer l'attention du Festival  International du Film grolandais de Toulouse qui lui décerne en 2012 son prix du public, L'Amphore du peuple.

Ole Endresen est un réalisateur de série norvégien dont le succès n'a pas dépassé les frontières de son pays. Il s'agit de son premier long métrage. Il en a écrit le scénario avec l'aide de l'acteur principal, Atle Antonsen. Ce film est dans la droite ligne de la Vie Aquatique de Wes Anderson.

Les personnages restent attachants malgré leur idiotie affirmée et se moquent gentiment de ce sport inconnu du grand public, très médiatisé au pays des fjords.

A voir entre une épreuve de biathlon et une compétition de patinage artistique à Sotchi.

Visionner en ligne le Roi du curling d’Ole Endresen

 

Conseil général du Puy-de-Dôme 2014 : creativecommons-16px licence Creative Commons CC-BY-SA 4.0