A+ A- A

logo cg63 blanc

 

Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme

Recherche : Actualités focus

books 985954 640L'Assemblée nationale a récemment adopté le texte visant à élargir l'éligibilité de l'exonération de la contribution économique territoriale (CET).

Cette exonération ne concernait, jusqu'à présent, que les seules librairies dotées du label Librairie indépendante de référence (Lir). Désormais cette taxe locale, prélevée par les communes, les départements et les régions, est décorrélée du label. Elle s'ouvre donc à tous les libraires dès lors que leur magasin est librement accessible au public et que la vente de livres neufs au détail représente au moins 50 % de leur chiffre d'affaires.

Une bonne nouvelle pour les petites librairies non labellisées mais aussi pour les grandes enseignes.
 De son côté, le Syndicat de la librairie française (SLF) salue le texte et invite les libraires à se manifester au plus vite auprès des collectivités locales. En effet, pour pouvoir accorder une exonération dès 2019, les collectivités locales devront avoir statuées avant le 21 janvier. Sinon, il faudra attendre 2020.
L'exonération n'est pas automatique et demeure une décision des collectivités locales. 

 

advent calendar

Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2019

L’objectif de ce calendrier un peu particulier est d’anticiper et de célébrer l’élévation dans le domaine public des œuvres de certains auteurs. Vous découvrirez chaque jour un article sur un des heureux auteurs qui rejoindront le cercle très select du domaine public. A partir du 1er janvier de l’année 2018, chacun des auteurs indiqués enrichira nos biens communs de la connaissance. Libre à vous ensuite de vous les approprier, de partager leurs œuvres et de les remixer.

Le Calendrier de l’Avent du Domaine Public est réalisé par les membres du collectif SavoirsCom1, d’après une idée de Julien Dorra.
Les notices de présentation des auteurs ont été faites de façon collaborative et collective par les membres de SavoirsCom1. L’ensemble est placé sous licence CC0 (Creative Commons Zero), ce qui signifie que les auteurs ont accepté de verser leurs contributions par anticipation dans le domaine public. Nous vous invitons à vous l’approprier et à le partager ! 

http://aventdudomainepublic.org/?fbclid=IwAR0AiDf3V87ktmwp1Z7TtmsFy-YJU4QD1pVzihVpUbtAwFa2RByYAaZIgmU

library 488690 640La France n’a toujours pas de loi sur les bibliothèques, comme elle en a pourtant sur les archives et les musées, mais la situation semble évoluer.

Le 16 novembre a eu lieu à Paris le premier séminaire de l’Inspection générale des bibliothèques (IGB) consacré à ce sujet essentiel. A savoir : que sont les bibliothèques, à quoi elles servent, et comment ?

Tous les agents, professionnels ou bénévoles, se trouvent à un moment donné confrontés à des questions de déontologie dans le cadre de leurs missions d’acquisition, de conservation ou de communication.

Le séminaire a rappelé que pour les aider, ils peuvent se référer à la loi du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique, et à celle du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires.

Deux textes, très importants aussi, qui n’ont pas de valeur juridique, mais qui servent de référence : le code international de déontologie, élaboré par l’IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions), et le code de déontologie, crée par l’ABF (Association des bibliothécaires de France).

Concernant les collections patrimoniales, on peut se référer à la circulaire du 26 avril 2007, portant charte de déontologie des conservateurs du patrimoine.

Et depuis mai 2018, le ministère de la Culture a créé un collège de déontologie, qui peut être saisi par tout agent et tout syndicat.

L’année prochaine, le thème du séminaire de l’IGB sera : Bibliothèque et surveillance.

On avance !

jean angladeLe cercle Jean ANGLADE met à disposition des bibliothèques une exposition consacrée à l'auteur.

Composée de 7 panneaux (de dimension 1,5 m de hauteur et 90 cm de largeur, visuels joints), cette exposition peut être empruntée par les bibliothèques du département dès 2019, gratuitement, à condition de disposer des assurances nécessaires. Les emprunteurs se chargeront du transport, l'exposition étant à récupérer/restituer à Chamalières.

Vous pouvez avoir un aperçu de ces panneaux dans le fichier PDF de l'expo. pdf

Pour tout renseignement vous pouvez contacter M. Jean Paul POURADE, Président du Cercle Jean ANGLADE, au
06.30.94.99.50  ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

glasses 664078 640Lors de la dernière décennie, la révolution numérique a continué de rebattre les cartes de la consommation culturelle. Les nouveaux codes de consommation ont-ils pour autant apporté plus de diversité dans les choix de l’amateur de livres et de musique ? Les éléments de réponse dans deux passionnantes études publiées par le département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture.
http://www.culture.gouv.fr/Actualites/Marches-du-livre-et-de-la-musique-comment-evolue-la-diversite-des-consommations

Et pour accéder directement aux deux synthèses : 

Celle du livre : http://www.culture.gouv.fr/content/download/196782/2103289/version/2/file/CE-2018-3_Evolution%20de%20la%20diversit%C3%A9%20sur%20le%20march%C3%A9%20du%20livre%202007-2016_synth%C3%A8se.pdf

Et celle de la musique : http://www.culture.gouv.fr/content/download/196783/2103292/version/1/file/CE-2018-4_Diversit%C3%A9%20musique%20enregistr%C3%A9e_synth%C3%A8se.pdf