A+ A- A

logo cg63 blanc

 

Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme

Recherche : Actualités focus

forum ressourcesVous recherchez une animation, vous bâtissez une programmation culturelle : venez faire le plein d’idées au Forum des ressources du lundi 23 au vendredi 27 avril 2018 !

Expositions itinérantes, livres, tapis d’animation, ressources numériques, supports de médiation tels que mallettes pédagogiques, tablettes, liseuses, vitrines, grilles d’exposition conçues pour l’itinérance et autre malle bidouille …c’est tout un ensemble de ressources que la Direction Accompagnement et Développement Culturel des Territoires du Conseil départemental du Puy de Dôme met à disposition gratuitement sur les territoires du département.

Chaque jour entre 13h et 18h, dans le Hall René Cassin à l’Hôtel du département, venez découvrir un « best of » de nos ressources à travers une scénographie originale composée :

     >> D’une sélection d’expositions itinérantes abordée sous l’angle de 6 grandes thématiques :

  • Patrimoine / Histoire
  • Sciences
  • Environnement /Nature
  • Citoyenneté / Démocratie
  • Sports / Santé / Alimentation
  •     >> D’un espace central dédié aux différents outils de médiation proposés par la Médiathèque départementale. 

  • Alors n’hésitez pas à venir échanger avec nous pour trouver les supports adéquats à vos actions de sensibilisation, débats citoyens ou animations en tous genres !

ux en bibL’expérience utilisateur, UX  pour User eXperience chez les anglo-saxons, est une démarche visant à étudier la qualité de l’expérience vécue par l’usager lors de l’utilisation d’un objet ou d’un service.

Cartes, visites, entretiens, les outils d’observation et de recueil sont divers et toujours orientés vers une appréhension qualitative du service.
On est loin des statistiques, on se rapproche de l’émotion, de l’humanité et de la singularité de chaque utilisateur…pour s’apercevoir qu’un fonctionnement qui nous parait simple à nous,  professionnels, est bien loin d’être fluide pour l’usager !

Usager ? Service ? Et pourquoi pas une bibliothèque ?
C’est cette démarche que présente l’Enssib  dans « Utile, utilisable, désirable : redessiner les bibliothèques pour leurs utilisateurs ». Cet ouvrage accessible gratuitement en ligne est  traduit de l’américain par une équipe de professionnels du livre. Il vous propose de faire un pas de côté, d’observer et de laisser la parole à l’usager pour envisager avec pragmatisme des petits changements …ou de grandes révolutions !

adherer2018 acimL'ACIM, Association pour la coopération des professionnels de l'information musicale, propose régulière des playlists. 

La dernière en date, pour l'opération nationale de la nuit de la lecture, est à découvrir sur leur site, ainsi que les archives des playlists passées.

L'ACIM organise également les 12 et 13 mars prochain, leur congès annuel. Cette année, il se tiendra à Caen avec pour thème principal : « La bibliothèque musicale recomposée : nouvelles pratiques, nouveaux espaces ». Le programme détaillé est à retrouver directement sur leur site bien sûr.

 

Gallicabnf gallica 20 ans happy birthday, la bibliothèque numérique de la BnF (Bibliothèque Nationale de France) regroupe déjà plus de 4 millions de documents en ligne en accès gratuit.

Elle fête ses 20 ans et continue d'innover en proposant de nouveaux services.

On peur retenir Gallica Studio qui regroupe les pratiques innovantes de la communauté des Gallinautes. Les projets présentés donnent plein de pistes d'ateliers : créer un EPUB enrichi, revisiter la pâtisserie française, préparer un calendrier de l'Aventanimer les images de Gallica ou encore intépréter des partitions 

On retiendra aussi l'intégration d'un fonds de vidéos avec des conférences et des entretiens issus de la « radio-télévision scolaire » des années 1950 aux années 1990 :  Paul Ricœur, Pierre Bourdieu, Françoise Héritier, Michel Serres, Elisabeth de Fontenay...

Pour plus d'infos, consultez le communiqué de presse, ou rendez vous directement sur les pages actu de la BNF

taxe lectures publiques scelfAprès avoir relancé le débat sur le droit d'auteur concernant les lectures publiques et la perception d'une taxe associée, la SCELF (Société Civile des Éditeurs de Langue Française) a fait marche arrière. 

Face aux pressions multiples des associations de bibliothèques, d'auteurs reconnus comme Alexandre Jardin ou Daniel Pennac, d'éditeurs et même de la part de la minnistre de la Culture, la SCELF a finalement annoncé suspendre provisoirement la perception de la taxe sur les lectures publiques.

Il s'agit d'une suspension et non d'une suppression, basée sur 3 principes : 
- Réaffirmation que les lectures publiques s’inscrivent dans le cadre légal du droit d’auteur
- Licence gratuite de durée de 5 ans et renouvelable accordée aux bibliothèques pour les lectures publiques non payantes qu’elles organisent
- Absence de perception de droit en cas de lecture de ses œuvres par l’auteur lui-même, sauf cas exceptionnels qui restent à délimiter