A+ A- A

logo cg63 blanc

 

Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme

blue gold stewartTéléphone portable, l'effroyable envers du décor.

Dans un roman bouleversant et dérangeant, Blue gold – nom donné au coltan, ce minerai tant convoité qui entre dans la composition des appareils électroniques –, Elizabeth Stewart nous raconte le destin croisé de trois adolescentes, liées par la fièvre et les dérives que suscite le téléphone mobile, dont elles sont les victimes collatérales.

Fiona, canadienne, gâtée et insouciante, jusqu'au jour où, piégée par les réseaux sociaux – une photo d'elle à moitié dénudée prise sur son terminal de poche circule –, elle devient la risée du collège.

Sylvie, congolaise, martyre de la guerre impitoyable que se livrent Etats et milices pour contrôler les gisements miniers de son pays, avec son lot d'exactions – massacres, viols, exploitation des enfants, accidents mortels, villages brûlés, pollution environnementale –, au su des multinationales de l'électronique qui préfèrent fermer les yeux. Souillée dans sa chair au plus profond d'elle-même, elle a dû fuir avec sa famille et se réfugier dans un camp tanzanien, où elle tente de survivre au milieu de la violence et du danger permanents.

Laiping, chinoise, exploitée dans une gigantesque usine qui fabrique des téléphones portables, où sont rassemblés des milliers de jeunes travailleurs privés de droits, dans une atmosphère malsaine, onze heures durant, parfois plus lorsqu'il faut accélérer les cadences afin de satisfaire le consommateur qui attend impatiemment le nouveau modèle toujours plus performant que lui vante la publicité, et sans lequel il ne saurait s'épanouir !

Environ vingt millions de téléphones mobiles sont vendus chaque année en France, et les utilisateurs en changent tous les deux ans en moyenne, bien que la plupart fonctionne encore ! 15 % d'entre eux seulement sont recyclés. Quel immense gâchis ! Aux conséquences humaines et écologiques catastrophiques.

Les adolescents – comme les adultes non encore convaincus ! – doivent absolument lire ce roman qui interroge notre folle société d'hyperconsommation et met en évidence notre responsabilité d'acheteurs.

Réserver Blue gold, d'Elizabeth Stewart


 

Conseil général du Puy-de-Dôme 2014 : creativecommons-16px licence Creative Commons CC-BY-SA 4.0